Compte rendu de la réunion concernant l’avant-projet d’extension du port de plaisance du BETEY

Association Le Bétey, plage boisée à sauvegarder

Compte rendu de la réunion organisée par la Mairie d’Andernos
le jeudi 12 novembre 2009, à 18 h

Sujet : Présentation de l’avant-projet d’extension du Port du Bétey

***

Etaient présents les quelques andernosiens qui s’étaient manifestés auprès de la mairie comme étant opposés à ce projet, et quelques autres personnes ayant été informées. Au total pas plus d’une vingtaine ! Le Maire étant entouré d’une quinzaine de personnes de la mairie, du port de plaisance…!!

Le maire prend la parole : «on a essayé de tenir compte des différents avis…On ne peut pas dire que le port soit en bon état, et quitte à le restaurer, on a procédé à une extension…
Le projet sauvegarde les arbres et maintient la côte.
Pour éviter l’envasement, ce sera un port à flot. »

Monsieur Loiseau de la Sogreah prend la parole et nous présente le nouveau plan du projet. « Le nombre de places de bateaux était initialement de 350, a été ramené à 300 à 305 pour des bateaux de 6 à 12 mètres… Le choix était de limiter la prise sur le domaine Public Maritime.

La partie boisée le long de l’avenue de Chorivit sera en partie conservée, mais la chêneraie qui était au fond du port sera abattue car il est agrandi jusqu’au nouveau rond point.

Il n’y aura plus de plage de l’autre côté du port. Une digue séparera la plage du port. Ce sera un port à flot avec un clapet permettant le passage de l’eau à marée montante et le bloquant à marée descendante.

Le port sera aménagé de pontons de type flottant et de passerelles tous les 50 mètres, et de points d’alimentations d’eau et d’électricité. »

Un point fixé près de la cale de mise à l’eau recueillera les eaux noires et grises.

Circulation autour du port :
– à gauche de l’entrée du port: cale pour deux bateaux en même temps et stockage provisoire.
– Parking autour du port et des deux côtés de l’avenue de Chorivit en épi (170 véhicules) et autour du port
– Circulation piétons le long des quais et sur la digue.

Etude d’impact en cours. C’est une deuxième mouture qui sera soumise à la Diren. Le contenu est ok à 90 %. On est actuellement en phase projet.

40 à 50.000 m3 de sable creusés , seront répartis sur les plages.

La fermeture du port pose des problèmes il faudra voir pour les petits bateaux En effet, les petits bateaux qui peuvent naviguer plus longtemps devront-ils patienter avant l’ouverture du port ?

Questions des participants :
Une participante se demande pourquoi elle n’a pas été invitée : en effet, elle a une place au port actuel et se sent concernée par les projets d’extension.
Le maire promet une réunion en février 2010 pour les usagers du port.

Un participant, riverain, est inquiet sur la circulation des eaux et a peur que l’eau ne stagne dans le coin droit du port. D’après Monsieur Loiseau, les eaux mortes seraient plutôt sur le côté gauche du port.

Clarisse Holik prend la parole pour faire prendre conscience au maire que la construction de ce port est contraire aux normes écologiques actuelles.

Jean-Robert Bos précise que ce projet respecte les normes de sécurité. Il demande quels sont les impacts négatifs ?
Le Maire répond qu’il ne sait pas quels sont les impacts négatifs !!

Il veut donner à Andernos un port plus important, procurer de l’emploi. Ce projet sera intégré dans l’aménagement du littoral.

Joël Confoulan prend la parole :
« Il n’y a pas de changement par rapport au premier projet au niveau des arbres.. Le POS actuel ne prévoir pas l’extension du port… »

Tarquin Heath : « cette plage est la plus belle. Il y aura bien sür une augmentation de la pollution et un envasement….. L’agrandissement du port va concerner 200 personnes. »

Clarisse Holik précise que l’on ne peut pas abattre les chênes sans l’autorisation de l’ ONFCS. Le Maire essaie de se justifier sur son « amour de la nature ». Il précise cependant que les chênes sont menacés… « Tout comme les platanes de la place de l’Etoile, précise une participante, Marie-Hélène Riquier, Initialement ils étaient tous à abattre (dixit la mairie). Suite à une expertise, la majorité des arbres a été sauvés et soignés ! ».

On demande au Maire quel est le budget de cette extension. Il ne sait pas !!!

Il précise que les taxes locales ne seront pas augmentées, car le port de plaisance s’autofinance. Cela signifie que le montant de la location annuelle augmentera et que seuls les plus aisés pourront payer cette location.

A la fin de la réunion, Clarisse HOLIK demande au maire de prendre une photo du plan présenté.
Les photos sont encore en analogique : nous ne pourrons les mettre que demain lundi 16 novembre 2009.

à suivre et à vos commentaires

0 Responses to “Compte rendu de la réunion concernant l’avant-projet d’extension du port de plaisance du BETEY”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :