Le nouveau projet du PLU d’Andernos-les-bains : une copie de l’ancien ?

Lettre ouverte à  Mesdames et  Messieurs les conseillers municipaux,

 

La lecture du document concernant l’avant- projet de PLU de la ville d’Andernos-les-bains nous amène à faire les commentaires suivants :

d’une manière générale, il est curieux de constater qu’il y a peu de différences entre l’ancien projet de PLU remis en question par la décision du Tribunal Administratif  de Bordeaux du 10 juillet 2013 et ce projet de PLU ; en dehors de l’abandon des 7 grands projets, tout ce qui a été à l’origine de la remise en cause du PLU, c’est-à-dire l’étalement urbain, l’urbanisation du littoral, le grignotage des coupures d’urbanisme est maintenu.  L’annulation du projet de SCOT du bassin d’Arcachon, qui pour la ville d’Andernos-les-bains était calqué sur l’ancien projet de PLU renforce nos assertions. Ce nouveau projet de PLU ne respecte pas l’esprit des lois.

 

Il est curieux de constater que l’urbanisation de la zone humide que constitue le Communal, comprenant outre des terrains inondés l’hiver et une décharge non réhabilité est maintenue.

La non prise en compte de la remontée de la nappe phréatique avait été une des raisons de l’annulation du projet de PLU d’octobre 2011. Or, cette préoccupation n’apparaît pas dans les projets…

Des photos, les sorties d’hiver et de printemps que nous organisons, la présence d’espèces remarquables et protégées, la présence d’espèces autrefois banales mais qui se raréfient actuellement,  l’étude environnementale prouvent que ce terrain ne se prête pas à l’urbanisation que ce soit pour un écovillage ou pour des logements sociaux. De plus, ce terrain correspond au bassin versant du ruisseau du Bétey, ruisseau qui nous est cher comme l’a prouvé notre combat pour la sauvegarde de sa plage boisée et comme le prouve notre engagement actuel (arrosage et entretien des petits arbres plantés par les enfants des écoles). Urbaniser le bassin versant c’est condamner le ruisseau à devenir une sorte d’égout à ciel ouvert…

 

Il est également curieux de vouloir aménager une zone naturelle autour du cimetière des Bruyères. Si cette zone est aménagée, elle ne sera plus naturelle…

 

Il est curieux de constater qu’aucun schéma de transport local d’envergure n’est envisagé.

 

Enfin nous ferons une remarque particulière au sujet des dents creuses et des grandes parcelles à combler.  Même si la loi Alur demande de combler les dents creuses, ces dernières sont des maillons de la trame verte et bleue qui relie le bassin à la forêt. C’est aussi un des derniers refuges de la biodiversité. Pourquoi ne pas les transformer en jardin public ou comme vous l’avez fait pour  une parcelle de Comte en jardin partagé ?

 

Enfin une augmentation de la population entraine toujours une saturation des réseaux d’assainissement, une augmentation de la circulation automobile, une augmentation de la fréquentation des équipements publics. Il est curieux de ne voir aucune mention sur l’amélioration de la piscine ou de réflexion sur l’assainissement de nos eaux usées dans ce projet de PLU.

 

Restant à votre disposition pour vous faire part de nos idées concernant l’amélioration de la vie quotidienne à Andernos-les-bains, nous vous prions de recevoir, Mesdames et Messieurs des Conseillers municipaux, Monsieur le Maire, l’assurance de notre considération.

 

 

0 Responses to “Le nouveau projet du PLU d’Andernos-les-bains : une copie de l’ancien ?”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :