Le littoral est fragile

Les observations des promeneurs, surfeurs, pêcheurs peuvent devenir des données utiles aux scientifiques afin de mieux connaître et préserver la beauté du littoral.

Pin remarquable sur la plage boisée du Bétey à Andernos-les-bains 33

Laurent Debas, océanologue, responsable de l’initiative Biolit pour l’association Planète Mer parle de son association BIOLIT (Biodiversité du Littoral). http://www.planetemer.org/actions/biolit

Pour plus d’infos : https://www.franceinter.fr/emissions/la-terre-au-carre/la-terre-au-carre-30-aout-2019

Cette démarche parait très utile et positive en permettant la création d’un lien entre les scientifiques spécialiste du milieu marin et les acteurs du terrain comme les surfeurs, les  pêcheurs du bord de mer,  les pratiquants de chars à voile ou de toutes  autres activités halieutiques y compris les promeneurs du bord de plage.

« Quand tout le monde s’y met les choses vont souvent mieux ! »René Capo

0 Responses to “Le littoral est fragile”



  1. Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :