Surfrider : sortie naturaliste le 8 novembre le long du Cires

« Biodiversité et Respect des Espaces naturels du littoral girondin »

Malgré une matinée plus que pluvieuse (nous avons même eu de la grêle) nous nous sommes retrouvés, jeunes et moins jeunes, le long du Cirès sous la houlette de Raphaël Jun, de Surfrider foundation.
En longeant le ruisseau non aménagé, nous vîmes un habitat à vison d’Europe alors que le soleil, par intermittences, lançait des rais sur les fougères, des champignons (amanites essentiellement et quelques giroles) et découvrîmes les trois différents systèmes de retenue d’eau : la porte qui s’ouvre lorsque la pression de l’eau est trop forte d’un côté reste de l’ancienne scierie, l’écluse fermée et devinez quel est le dernier système ?
Le ruisseau charrie naturellement des particules de sable qui vont s’accumuler à l’embouchure (bon maintenant on va dire exutoire)
et créer cette magnifique conche de Saint-Brice.
Là cygnes, bernaches et autres canards « gagnaient » (vocabulaire ornitho) ; une aigrette semblant se moquer du photographe faisait mille et un tour dans le vent entre deux averses.
Marie-Hélène de par sa connaissance du site complèta d’une note historique les propos de notre guide qui nous mena bientôt vers les herbes croissant sur la plage.
Tiens du warech…sur la laisse de mer, warech composé entre autres de filament de zostère naine. Sur la photo (à venir)
la main de Raphael tient également une betterave de mer.
Puis nous détectâmes des espèces invasives dont les spartines qui contribuent à ensabler cet espace malgré un arrachage manuel assez fréquent.
Bouts de plastique, cartouches usagées, polystyrène aggloméré composent également la laisse de mer. Infatigable, un de nos participants ramasse.
Retour par la pointe des Quinconces et nous notons les curiosités locales 🙂
tiens : un bassin de décantation rempli d’eau – 4 ha- , tiens mais où est l’exutoire du ruisseau de COMTE ?
Tiens un pylône de chasse Tiens ici il y a plus de cartouches usagées que de glands de chêne 🙂

15 h retour au parking, échanges d’adresse, promesses de se revoir aux prochaines manifestations et sorties et puis
repas en commun au sec.

Merci à Raphaël et tous les participants pour nous avoir distillé autant de savoir et de bonne humeur

Clarisse HOLIK

0 Responses to “Surfrider : sortie naturaliste le 8 novembre le long du Cires”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :