2011 PROTECTION DEFINITIVE DE LA PLAGE BOISEE DU BETEY

L’ association vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2011

Editorial : Quelques mots sur le PLU 

En lisant les 287 pages du rapport de présentation du nouveau PLU de la ville d’Andernos-les-bains, on ne peut qu’être f rappé par le manque d’anticipation.

Même si on se s’intéresse qu’à l’argent, si on est insensible à la beauté du paysage ou si on n’a aucune compassion pour les plus faibles, on ne peut que s’indigner de ce rapport. Aucun ecoquartier n’est dessiné ni même évoqué, aucune économie d’énergie n’est stipulée; or n’en déplaise à certains, le changement climatique, la raréfaction des énergies fossiles, le  changement dans le mode de classement des plages en 2015 (voir le site de SURFIDER www.surfrider.eu) sont des faits avérés . Et que nous propose ce projet de PLU ?

Raser les espaces boisés -environ 400 ha-  pour 

– faire un golf  -les pesticides et les engrais employés pour obtenir un gazon vert sur ce terrain sableux se retrouveront dans le ruisseau du Cirès.

-agrandir l’aérodrome -les riverains se plaignent déjà de ne pouvoir rester dans leur jardin l’été tant les nuisances sonores sont importantes- quel est le carburant des aéronefs ?

-agrandir la jetée pour faire une navette maritime : il y a vraiment 1300 andernosiens qui vont tous les jours de la semaine à Arcachon ?  

-agrandir le port de plaisance au détriment des espaces boisés et de la plage. Mais en 2015, lorsque nombre de plages de la côte atlantique auront été déclarées insalubres, où irons-nous nous baigner ? Où nos enfants iront apprendre à nager ? Où sera cette belle plage, réputée sans danger ? Où iront les kite-surfers ? Où iront  les personnes qui actuellement quel que soit le temps viennent « regarder le bassin » ? Où ira le martin-pêcheur ?

On va construire des logements sociaux mais sur le site d’une ancienne décharge qui est aussi une zone humide…. C’est dire le mépris qui se manifeste dans ce choix.

Par contre, on ne parle pas d’agrandir la piscine. Ce serait pourtant une chose à faire :  elle est toujours pleine de monde. Il y avait bien un bassin de 50 mêtres  il y a quelques années.

Pour conclure, si on n’aime que l’argent, on ne doit pas tuer la poule aux oeufs d’or que constitue notre Andernos-les-bains, la perle du bassin !

 

 

0 Responses to “2011 PROTECTION DEFINITIVE DE LA PLAGE BOISEE DU BETEY”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :