AEROVILLAGE, EXTENSION DU PORT DE PLAISANCE DU BETEY, GOLF sont toujours d’actualité

Pendant les fêtes, le désir de bâtir continue…
En effet, la DREAL a rendu un avis sur  http://www.donnees.aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/DREAL/?version=AvisAE

mais savons-nous ce que nous laisserons anéantir ?

En effet, le projet d’extension du port de plaisance du Betey à Andernos-les-bains menace d’enfouir sous les gravats un site préhistorique sans qu’aucun projet de fouilles préventives  n’ait été mentionné.

Au début du XXème siècle, le site du Betey à Andernos-les-bains était connu pour la richesse de ses objets préhistoriques témoignant d’une occupation assez constante des lieux.

Dans son article intitulé  La « station sous-marine » du Betey à Andernos (Gironde) d’après la collection Ferrier  » 1990, Madame Julia Roussot-Larroque témoigne des recherches faites sur le site par J. Ferrier.

Je cite : « Après sa disparition, d’autres continuèrent les recherches sur le site. Quand le chenal de Betey fut recreusé pour faire un port de plaisance , il y a une vingtaine d’années [1966], les découvertes furent un temps plus abondantes.On peut regretter qu’aucune opération de sauvetage n’ait été faite à cette occasion ».

De plus, les sables provenant de l’excavation du port furent rejetés en partie sur le bord du littoral ou  plage boisée constituant ce que l’on appelle maintenant la « dune du Betey », en partie le long du chenal sur les herbiers de zostère  constituant ce que dans les années 1970 on appela, entre riverains, la petite île,.  Ce dernier lieu est maintenant recouvert de vase.

<Le nouveau projet d’extension du port de plaisance du Betey menace ce site.

Il est prévu de creuser de part et d’autre du cours du ruisseau à l’embouchure, d’abattre pour cela 14 chênes, de recreuser le chenal et surtout de repartir le sable provenant de l’excavation sur les plages de manière à les engraisser.

 Outre massacrer le site, recreuser et l’embouchure et le chenal sans avoir fait aucune fouille archéologique representerait une perte irrémédiable de renseignement sur nos ancêtres et serait contraire au code de l’urbanisme L 130 1;;;

Les services de l’Archéologie préventive sont venus il y a une quinzaine de jours : nous attendons leurs préconisations

 

 

 

 

0 Responses to “AEROVILLAGE, EXTENSION DU PORT DE PLAISANCE DU BETEY, GOLF sont toujours d’actualité”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :