Posts Tagged 'Le Betey'

AG de l’association vendredi 3 septembre 2021 à 17 heures

L’assemblée générale de l’association aura lieu dans le jardin du siège de l’association, 14 avenue du Maréchal Leclerc 33510 Andernos-les-bains. L’assemblée est ouverte à tous mais seuls les membres de l’association pourront voter.

Nous discuterons du quartier du Bétey et de son devenir, du projet de rénovation agrandissement du port, de la main mise de l’industrie des loisirs sur les derniers espaces naturels d’Andernos… Nous approuverons (ou non) le compte rendu de l’AG de 20 20, le rapport d’activité, le rapport moral et le rapport financier… Enfin nous voterons pour des actions futures…. Les candidatures au poste d’administrateur sont à envoyer au siège de l’association et recevables jusqu’au 3 septembre 2021.

Rénovation : une extension qui pourrait être réduite….

Schéma de 2019 on voit l’ancien mole (en gris) et le nouveau (en ocre jaune) qui empiète nettement sur l’estran.

Des points à expliquer ce vendredi 1er octobre 2021

Pourquoi avoir maintenu une telle largeur de la darse au niveau de l’entrée du chenal (plus de 17 mètres pour manoeuvrer pour des bateaux qui ne sortent que quelques heures par an ) ?
. les dimensions excessives du mole (épi qui prend 15 mètres sur l’estran)
. la place accordée à la voiture (l’agrandissement de 8, 40 mètres de la largeur de la darse par rapport au quai de la rive gauche actuel est pris sur les parkings existant. Mais les parkings sont déplacés sur la partie enherbée de la plage, lieu de gagnage des oiseaux communs le matin et le soir, lieu de pique-nique des estivants et lieu de promenade des riverains dans la journée. Même si ces parkings sont végétalisés, on peut craindre des fuites d’huile et de carburants.)

Des questions sont restées sans réponse : l’augmentation de la largeur de la darse va modifier l’effet de chasse du ruisseau du Bétey. Il sera moindre d’autant que le débit du Bétey baisse. Le port va s’envaser plus rapidement ce qui va coûter plus cher à entretenir. Et le problème du devenir des vases portuaires est récurrent sur le bassin. Que va-t-on faire ?
Comment pendant les travaux et après, assurer la continuité écologique du ruisseau du Bétey ?

D’après les plans communiqués par le SMPBA ( nous avons saisi la CADA), le mole peut accueillir des voitures qui pourraient effectuer des manoeuvres dessus. Est-ce vrai ? A t-on prévu des barrières de séparation ? A quoi sert un mole aussi grand et situé à l’est alors que le vent vient la plus par du temps de l’ouest ou du nord ouest ? La séparation entre la plage et le chenal ne peut être plus discrète ? Quel en sera l’impact sur les populations de limicoles qui viennent dès septembre et jusqu’au printemps se nourrir sur l’estran en suivant la marée montante ?

Comment faire pour que la plage boisée soit préservée pendant les travaux ? Nous avons demandé une séparation physique bien que provisoire entre la zone de chantier et la plage boisée. Mais nous n’avons toujours pas de réponse écrite

Une plage prise en tenailles ….

Plage du Bétey en automne 2020.

Aujourd’hui la plage est prise en tenailles entre le port dont la surface, lors de la prochaine rénovation, devrait s’agrandir de 18 % et l’aire de jeu pour enfants qui d’année en année grandit et devient un véritable parc d’attraction. Au milieu, les jeux de plages. Que reste-t-il pour ceux qui veulent simplement se baigner et se laisser sécher au soleil ?

Du Bétey au Camping de Fontainevieille un matin de juillet 2021

Retour sur la visite pédagogique du port de plaisance du Bétey à Andernos-les-bains

Merci à tous ceux qui sont venus  nous soutenir et assister à la visite pédagogique du port de plaisance du Bétey à Andernos les bains…. Il a bien plu. C’était pour célébrer la Journée mondiale des Zones humides.
Monique de Marco nous a fait l’honneur de sa présence … avec un élu municipal, un représentant  du syndicat mixte des ports de plaisance du Bassin d’Arcachon, Il y avait toutes les associations de protection de la nature d’Andernos, des riverains et de nouveaux habitants.

Nous avons insisté sur la beauté des lieux, la présence de la faune et la flore, la présence de la laisse de mer, les services que rend toute zone humide et  la régulation nécessaire des sports nautiques motorisés,  de la non prise en compte de la nécessité d’offrir aux usagers , alors qu’on le rénove, un port innovant, prêt à s’adapter aux submersions marines et au dérèglement climatique, qui préserve la continuité écologique du ruisseau du Bétey
D’autres associations ont parlé du manque de transports en commun, du problème de la saturation des réseaux (là où les eaux sales ressortent dans la rue ou dans les près), des abattages intempestifs de nos derniers grands pins  et des problèmes d’enclos de chasse….
Deux ateliers historiques avec Claude Perreaud notre historien local et Michel Bovio, un atelier « plans de rénovation du port » nous ont ravis.
Nous avons appris qu’une réunion se ferait le 4 mars à l’initiative de la municipalité pour nous montrer le projet de rénovation extension du port de plaisance terminé…. Nous allons donner nos recommandations avant.Il a bien plu ; nous étions trempés mais tous très heureux de la réussite de cette matinée…

Encore une fois un grand merci à tous et rendez vous dimanche à 10 h 30 sur le parking du cimetière des Bruyères, boulevard Digneau pour une visite naturaliste du bassin versant du Bétey, le Communal.
Et merci d’avoir jouer le jeu en venant tous avec votre masque….

Ecocitoyens du Bassin d’Arcachon, Betey environnement, Le Bétey, plage boisée à sauvegarder,

Vagues et confinement au Bétey

Y a-t-il un rapport entre la lumière du soleil couchant et les vagues telles que nous les observons au « soleil couchant » ? Gérard Falguières répond à cette question : si l’on parle de la fréquence (nombre d’ondes ou vagues par unité de temps) qui est une caractéristique du rayonnement (ondes électromagnétiques du soleil ou ondes des vagues), il n’y a aucun rapport, ou plutôt aucune incidence de l’un sur l’autre, mis à part le fait que tout comme la lune le soleil joue un rôle sur le cycle des marées.
Les vagues ou ondes se caractérisent aussi par leur amplitude (hauteur, distance entre deux). Concernant les rayons du soleil la fréquence est différente pour chaque couleur du spectre. Cette diffraction (séparation des couleurs) dépend de l‘atmosphère plus ou moins humide ou polluée, mais aussi de la position du soleil. Le rouge observé au couché est donc influencé indirectement par l’évaporation de l’eau de la mer, mais non pas avec la marée. Concernant les vagues, aucune incidence du soleil sur leur fréquence ou leur amplitude. Leur déplacement et leur amplitude dépendent de la profondeur d’eau, de la force et l’orientation du vent, de la pression atmosphérique mais aussi des perturbations « internes » (séismes par exemple), ou externes (chute de corps). Par contre l’amplitude des vagues (hauteur) peut nous paraître (effet d’optique) plus importante lorsque les rayons du soleil sont rasants
C’est juste un effet d’ombre et de lumière qui accentue l’effet de relief.
Ce que l’on peut aussi observer sur le sable. Nos empreintes de pied sont beaucoup plus visibles au soleil couchant que lorsque le soleil est au zénith.
La distance réelle entre les vagues ne pourrait être mesurée qu’en se positionnant à leur verticale (en avion par exemple). Leur appréciation diminue en fonction de la diminution de l’angle d’observation.

Rencontre avec Jean-Yves Rosazza, maire d’Andernos

Cet entretien (29/10/2020) nous a permis de faire un bilan de notre collaboration, de prendre connaissance des projets municipaux et de proposer pour certains des pistes alternatives.
Nous vous proposons un relevé des différents points abordés :
Au sujet de l’entretien des jeunes pins de la plage du Bétey, située rive gauche.
Nous travaillons avec les services municipaux et sommes ravis de constater que ces plantations réalisées en mars 2016 se portent bien. Nous déplorons toutefois la tonte des herbes sauvages poussant entre les jeunes pins. Cette tonte fragilise les plantations.
Au sujet de la politique de l’arbre à Andernos : la mairie est en train d’élaborer une charte de l’arbre ce qui est une bonne nouvelle.
Au sujet de la rénovation du port de plaisance du Bétey : il importe de laisser la vie sauvage et l espace et les arbres qui font le charme de ce lieu, charme vanté par les touristes disant « ce que j’aime ici, c’est le côté sauvage. Nous avons bien noté que, grâce à votre intervention, le port rénové ne comportera ni commerces, ni pompe à essence; pour vous, aucune date de début des travaux n’est encore décidé mais Cyril Clément le directeur du SMPBA, a proposé que les travaux se déroulent de l’automne 2021 au printemps 2023 avec une interruption pendant l’été 2022 . Cela doit se décider lors de la prochaine réunion (prévue la semaine prochaine mais se tiendra -t-elle ?). D’autre part, nous pensons que les enfants des écoles du Bétey ne doivent pas subir durant deux années scolaires des nuisances sonores et des distractions même si le chantier peut être le thème d’un atelier pédagogique.
Nous vous avons alerté sur la nécessité de :
. maintenir la continuité écologique du ruisseau du Bétey pendant les travaux,
. veiller à ce que la zone refuge des oiseaux hivernants située sur le haut de plage rive droite entre la capitainerie, les tamaris et les pins soit respectée
. sécuriser et le chantier et les bois du Bétey, les racines des arbres affleurant ou même surgissant du sol. Il est évident pour vous que les engins de chantier ne stationneront pas ou ne manœuvreront pas dans les bois (ceux de la rive gauche, ceux qui forment la ripisylve du Bétey ou ceux qui sont situés à droite et devant la capitainerie).
Une question demeure : « comment se fera alors l’accès à la plage pour les humains ? »
Nous avons parlé des mots information et concertation.

Enfin, depuis notre rencontre, nous avons renouvelé notre demande de communication du dossier de rénovation au directeur du SMPBA.
Nous avons bien noté que l’étalement du chantier est du au budget ;
Au sujet de la réécriture du PLU
La municipalité a entrepris une modification PLU, afin d’éviter à l’avenir la couverture totale de la parcelle par une seule et immense maison (voir avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny) . Les logements sociaux sont également une de vos préoccupations. Nous avons suggéré de mettre les logements sociaux en centre ville, quitte à « obliger » les promoteurs à créer un logement social pour X logements non sociaux.
Au sujet du patrimoine culturel
Un inventaire des maisons remarquables d’Andernos (en commençant par le quartier de Saint Eloi et celui du Bétey ) sera réalisé. Et elles seront, si le cas se présente, sauvées de la démolition totalement ou partiellement….
Au sujet de l’ « enclos » de chasse situé sur La Montagne.
Monsieur Kleboth assure que ce domaine ne servira pas de terrain d’entrainement pour une meute de chiens de chasse ni de lieu de chasse à coure.
Nous faisons remarquer que cette zone constitue une dernière coupure d’urbanisme, coupure d’un corridor écologique, présence d’une faune remarquable : le chevreuil qui en se baladant boulevard de la plage en mars 2020 a fait la une des réseaux sociaux est maintenant en prison…Vous nous avez annoncé que la mairie a demandé à Monsieur Kleboth de se mettre en conformité avec les règlements d’urbanisme. Nous avons plaidé pour l’ouverture de passage dans la clôture permettant à la faune de migrer et aux joggeurs de passer.

Au sujet des transports
Voie de contournement du bassin : vous n’y êtes pas favorable mais ne croyez pas trop non plus au TRAM TRAIN sur l ’emprise de la piste cyclable. Vous êtes dans l’attente de solutions autres…
Enfin vous nous apprenez la venue d’un nouveau directeur des services techniques à partir du 1er décembre.

Bonnes fêtes de Pâques 2020

Bien sûr, nous passerons ces fêtes confinés… Alors on regarde avec d’autant plus d’attention les photos prises cet hiver au Porge.

entre forêt et dune au Porge

Le Porge 26 décembre 2019. Entre forêt et dune

Canalisons les touristes

Accès au littoral interdit mais pour la nature ?

L’arrêté préfectoral du 19 mars 2020 interdit l’accès aux plages du littoral : cause : affluence de personnes fuyant le coronavirus urbain… provoquant ainsi une dissémination encore plus grande du coronavirus… Consolez-vous ! Ces interdictions d’accès représentent un répit pour la nature. Monsieur  et Madame Colvert et Monsieur  et Madame Aigrette garzette vont pouvoir se faire la cour en toute tranquilité !

Arrete_PREF33_19-03-2020_Interdiction_Plages_et_plans_d_eau_COVID19

Ces photos datent de l’hiver 2018 2019

Chenal du Bétey à marée descendante

Colverts au port du Bétey

A vous de les identifier

Accès interdit ? Consolez-vous ! Un moment de répit pour les premiers occupants

Et que se passe-t-il dans les banlieues désertées ?

Ici, nous dit notre correspondant banlieusard, on se croirait au mois d’août, chaleur en moins. Tous ceux qui pouvaient faire du télétravail sont partis dans leur maison de campagne (Morvan, Bassin d’Arcachon) en emportant sans doute le virus vers des contrées qui, jusqu’alors, avaient été épargnées. Mais les rues sont vides. On croise avant 8 heures du matin 10 personnes qui, attestation de dérogation en poche,  vont faire le tour du parc fermé  et/ou sortir les chiens.  Le silence relatif, l’absence de voitures ouvrent les sens à l’appel du printemps : c’est l’éclatement jaune des forsythias, l’odeur des jacinthes plantées autour d’un monument, le chant du merle, le tambourinement du pic et les piallements des moineaux autour de la mangeoire. On a vu arriver la première hirondelle. Faire les courses à pied, le visage couvert d’un foulard (à défaut de masque) soulève de nombreuses questions : queue devant la pharmacie, la boulangerie où sont respectées les distances préconisées, mais pas dans l’épicerie du coin où l’on se presse pour prendre livraison d’un colis ou acheter … de l’épicerie…  A suivre

AIGRETTES GARZETTES SUR LA PLAGE DU BETEY

 

 

vol d’aigrettes garzettes mercredi 26 février 2020 sur la plage du Bétey, juste avant la tempête. Elles se sont réfugiés dans les terres…

DSC_0030

 

DSC_0039DSC_0040



%d blogueurs aiment cette page :