Posts Tagged 'varech'

Déchets sur la laisse de mer : les gros déchets font l’objet d’un suivi scientifique.

le parc naturel marin du Bassin d’Arcachon va lancer une étude sur les échouages de macro-déchets . Pour ce faire, un stagiaire a rencontré l’ensemble des communes du Bassin. Plusieurs plages ont été retenues en tenant compte de leur emplacement (vers l’océan ou à l’intérieur du bassin), de leur accessibilité, leur fréquentation et les actions municipales de nettoyage.  Il est bien évident que  les plages suivies ne doivent pas être nettoyées pour ne pas fausser les résultats.  Et bien, il serait intéressant de voir s’il y a plus d’oiseaux ou non et si les enfants font de nouveau des remparts contre la marée avec la laisse de mer. Voici la liste des plages :  pointe nord du Banc d’Arguin, Sud du Wharf de la Salie , un échantillonnage ponctuel devrait être réalisé sur l’Ile aux Oiseaux durant la journée du 19 mai, Digue Ouest de la Réserve Ornithologique du Teich, Plage du port de Taussat, Entre la plage du grand Crohot et celle du Truc Vert, à hauteur du pare-feu 85 et jusqu’à la fin du mois de juillet.

Hiver 2016 sur la plage du Bétey, belle laisse de mer

Laisse de mer en 2011 (sans macro, ni micro déchets)

Ramassage des macrodéchets sur la plage du Bétey avec l’association Surfrider

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Protocole  :  ces échantillonnages consistent en un ramassage de l’ensemble des macro-déchets d’origine anthropique sur une longueur de plage de 100 mètres. Ceux-ci sont ensuite ramenés et triés pour en déterminer la typologie et la nature.

 

Traitement des déchets sur les plages suite aux tempêtes de début 2014 CEBA

CEBA déchets plage lettre ouverte 

 

Coordination Environnement du Bassin d’Arcachon

Monsieur le Préfet d’Aquitaine, Préfet de Gironde

Objet : Lettre ouverte concernant les déchets sur les plages suite aux tempêtes de début 2014

Le 11 mars 2014

Monsieur le Préfet,

Suite aux tempêtes successives de fin 2013 jusqu’à début mars 2014, de très nombreux déchets se sont échoués sur les plages du littoral atlantique, et notamment en Gironde. En effet, l’un des « continents de plastique », situé au large du Golfe de Gascogne, provisoirement déstructuré par les vagues, a restitué une partie de ses déchets flottants qui ont rejoint les côtes. Les conséquences écologiques de ces déchets sont incommensurables. Ils tuent les animaux (oiseaux, poissons, mammifères…) qui les ingèrent, puis, de plus en plus fragmentés, ils deviennent un « plancton plastique », désormais six fois plus abondant dans l’Océan que le plancton animal ou végétal, et qui s’incorpore à notre chaîne alimentaire. Quelques communes viennent d’engager un nettoyage des plages, le plus souvent à l’aide d’engins lourds. Cependant, le nettoyage sélectif des déchets de plastique par les communes ne commencera, avec l’aide des bénévoles, que peu avant la saison touristique. D’ici là, les déchets auront impacté la faune ou auront repris la mer à l’occasion des marées d’équinoxe (fin mars – début avril). C’est donc dés maintenant qu’il importe de les retirer.

Il est, aussi, crucial que ce nettoyage ne porte que sur les déchets anthropiques et préserve la laisse de mer naturelle, laquelle est au fondement de la biodiversité des plages et contribue à la prévention de l’érosion. D’ores et déjà, des citoyens bénévoles équipés de gants et de sacs poubelles ont procédé à des actions spontanées de nettoyage des plastiques échoués au rivage. La diligence d’action et la coordination, nécessaires à l’efficacité d’un nettoyage général des déchets anthropiques, ne peuvent être acquises que dans le cadre d’un engagement de l’autorité de l’Etat.

C’est pourquoi nous venons ici solliciter que ces actions de nettoyage manuel sélectif des déchets anthropiques soient au plus vite systématisées, avec l’aide des citoyens volontaires, de façon coordonnée sur l’ensemble du littoral aquitain.

Dans l’espérance de votre réponse, nous vous prions, Monsieur le Préfet, de croire en l’assurance de notre très haute considération.

Les Coprésidents

Françoise Branger Marie-Hélène Ricquier Jacques Storelli

arcachon.ecologie@free.fr

mh.ricquier@orange.fr

adppm@hotmail.com

Association Loi 1901 depuis 1992 – N° W 336002551 – N° SIRET 799 071 295

Agrément départemental au titre de l’art. L.141-1 du Code de l’Environnement

Siège social : Maison du Port, 33510 Andernos (pas de courrier à cette adresse)

Courrier : 52 allée des Corsaires, 33470 Gujan-Mestras

Membres actifs : Addu-Fu * A2dba * Adppm * Amis du Lapin Blanc * Amis du Littoral

Nord Bassin * Aspit * Assa * Au-Port * Bassin d’Arcachon Écologie * Cap Termer *

Codeppi * Écocitoyens du Bassin d’Arcachon * Bétey Environnement * Gujan-Mestras

Environnement * Le Bétey plage boisée à sauvegarder * Le Pré salé entouré *

Protection et Aménagement Lège-Cap Ferret * Quais et Cabanes Gujan-Mestras *

Sauvegarde des Quinconces St-Brice * Scaph Pro * Surf Insertion * Vive la Forêt

Membres associés : Cdrom * Cobartec * Comité de vigilance Biscarrosse * Défense des

eaux du Bassin * Sauvegarde du Moulleau * Sepanso Gironde * Vigidécharges