Rénover le port de plaisance du Bétey : des idées ?

Nous sommes à votre écoute pour rénover le port de plaisance (rénover et non pas agrandir). Nous ferons la synthèse de vos idées et les présenterons à la mairie d’Andernos-les-bains.  Consulter le site http://www.ramoge.org/documents/ports_plaisance.pdf

Nous pouvons faire un diagnostic :  le port est dans une situation très sensible : port dans une lagune, embouchure de la rivière, herbiers de phanérogames (zostères), concentration maximale d’activités littorales : baignade, promenade, kitte-surf, voile, plaisance à moteur, et zone de repos pour les oiseaux marins en cas de tempête, zone de nourrissage pour les limicoles enfin présence d’une zone Natura 2000 et d’un parc naturel marin.

Le port est vulnérable : port dans une zone urbaine peu dense, les sanitaires ne sont pas conformes, les rejets pluviaux vont dans le port sans traitement préalable, les pratiques individuelles de carénage sont diffuses et non contrôlées, le taux de motorisation est supérieur à 50 %, l’information des plaisanciers sur l’environnement n’existe pas.

Le commissaire-enquêteur a donné un avis défavorable à l’extension du port de plaisance (avril 2013)

Plus de 5 000 personnes dont 1 000 andernosiens ont signé une pétition contre l’extension du port de plaisance;

Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé la décision du conseil municipal d’octobre  2011  votant le PLU.

Le monde change : le réchauffement climatique est là, verrons-nous la montée des eaux ou un envasement de la partie Nord Bassin ? le monde change : les plaisanciers en bateau à moteur vieillissent (Numéro spécial plaisance du Marin, novembre 2014).

Que proposons-nous ?

Un port rénové aux normes environnementales qui puisse faire consensus autour des multiples activités de la plage, du bois du Bétey et de la trame verte et bleu que constitue le ruisseau du Bétey et Matoucat. Un lien entre la forêt et la mer.

Un port polyvalent -voile, moteur, résidents et hôtes d’un soir, location de bateaux et autres- mais surtout un port adaptable au changements de situation.

Enfin, nous demandons des règles simples et transparents d’attribution des places au port, des places pour un temps limité et non plus à vie et une gestion mutualisée des ports à l’échelle du nord bassin.

On a parlé dans la presse des partenariats public-privé : c’est une grossière erreur que de confier à une entreprise privée la gestion d’un bien public, un bien qui est chèrement défendu par la population locale. Un récent rapport du Sénat nous met en garde contre cette pratique qui n’existait pas avant 2004.Le paiement différé peut conduire la personne publique « à surestimer ses capacités d’investissement. De surcroît, au gré de l’exécution du contrat, le coût final du projet peut évoluer », regrette le Sénat. in latribune.fr  |  16/07/2014, 15:15  –  451

Dans un rapport publié mercredi, la commission des Lois dénonce la formule qui consiste à échelonner la rémunération de la personne privée sur toute la durée de l’exploitation et à ne pas la prédéfinir intégralement. Elle souligne aussi l’effet d' »infantilisation » de la personne publique découlant de ces contrats. http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201407/la_commission_des_lois_se_penche_sur_les_partenariats_public_prive_ppp.html

0 Responses to “Rénover le port de plaisance du Bétey : des idées ?”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :