Posts Tagged 'Paris Bordeaux Dax'

Non à la LGV Bordeaux Dax

Malgré l’avis négatif donné par les commissaires enquêteurs et rappelé au journal de 20 h sur France inter samedi 26 septembre,  malgré l’avis négatif de la Cour des Comptes, le gouvernement a décidé de construire entre autre une LGV Bordeaux Dax. On se demande à quoi sert l’enquête publique … Et pour quelles raisons construire une telle ligne ?  Un kilomètre de LGV détruit 16 hectares de biodiversité; Comment concilier cela avec le réchauffement climatique ?  

au sujet du temps gagné :   la vitesse sur la ligne classique est de 160 km la LGV fera gagner 20 minutes . Faut-il pour 20 minutes de trajet en moins construire des gares au milieu de nulle part ? Les minutes gagnées seront perdues par une gare située loin de chez soi. Ce trajet en voiture génère des gaz à effet de serre. Les navettes en car génèrent également des gaz à effet de serre.

au sujet de l’usage  il va y avoir la concurrence des cars dits cars Macron qui doivent desservir l’Arc Atlantique au tarif de 220. kms =5 euros.

au sujet du coût :  les deux lignes Bordeaux Dax et Bordeaux Tououse vont coûter plus de 8,3 milliards d’euros; quelque part nous pensons aux réfugiés. La France ne peut pas accueillir plus de 20 000 personnes… Mais nous nous égarons…

au sujet des retombées économiques Enfin, qui va remporter le marché de la construction ? Qui va se rendre à Paris ? Les habitants qui vont voir passer un TGV à 320 km heure devant leur porte  ?

Ce dont nous avons besoin Allons vite en gare de Bordeaux regarder la magnifique carte du réseau de chemin de fer qui irriguait le sud ouest au siècle dernier . Plutôt qu’une LGV nous aimerions qu’une partie de cet argent soit consacré à  nous redonner une partie de ce réseau. Nous, au nord bassin, avons besoin d’un tram train qui desservirait Facture Andernos-les-Bains,  Lège,. Là une branche partirait vers Le Cap  Ferret et l’autre vers la pointe de Grave…. de cela nous avons besoin    (voir les propositions de l’association COBARTEC)

Ce que nous pouvons faire dans un premier temps Je propose que nous écrivions tous à notre président pour lui réclamer des transports en commun plutôt qu »une LGV et une voie de contournement du bassin !Demandons à notre maire a Andernos-les -bains un plan B pour le Cœur de ville un plan qui intègre le tram train à ce nouveau projet. §

LGV Enquête publique jusqu’à lundi 8 décembre 2014

L’enquête publique concernant la LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax va s’achever le 8 décembre.

Voici l’adresse depuis laquelle vous pourrez accéder au formulaire en ligne :

http://www.gironde.gouv.fr/Publications/Publications-legales/Grand-Projet-Ferroviaire-du-Sud-Ouest-GPSO/Lignes-nouvelles-Bordeaux-Toulouse-Bordeaux-Dax/Depot-des-observations/Lignes-nouvelles-Bordeaux-Toulouse-Bordeaux-Dax-formulaire-de-depot-des-observations-par-voie-electronique.

 

 

http://www.gironde.gouv.fr/Publications/Publications-legales/Grand-Projet-Ferroviaire-du-Sud-Ouest-GPSO/Lignes-nouvelles-Bordeaux-Toulouse-Bordeaux-Dax/Depot-des-observations/Lignes-nouvelles-Bordeaux-Toulouse-Bordeaux-Dax-formulaire-de-depot-des-observations-par-voie-electronique.

Au niveau de la protection de la nature : les tracés passent dans un site Natura 2000 la vallée du Ciron pour aller de Bordeaux à Dax et de Paris à Toulouse, en balafrant notre territoire, sont  inacceptables.Le chantier de LGV au nord du département nous a montré qu’une emprise de LGV est encore plus importante qu’une emprise d’autoroute. Actuellement, il est prévu de prendre 140 m d’emprise en moyenne et d’impacter 4.830 hectares mais, sur Tours-Bordeaux, ce sont environ 16 hectares par kilomètre de ligne qui auront été sacrifiés, soit 160 m.

Ce projet répond-il à un besoin ? Ce projet date d’il y a une dizaine d’années et depuis de nouvelles pratiques de transport (covoiturage, avion à faible cout,  location de voitures) ou le développement des conférences téléphoniques ont dispersé les voyageurs. De plus, un voyageur est soucieux du temps qu’il met pour aller de son domicile à l’endroit exact de sa destination et du temps qu’il met à aller d’une ville à l’autre. En moyenne, la LGV ne fera gagner que 11 minutes…

Gaspiller des hectares de forêts à l’heure où elles sont si précieuses, gaspiller l’argent de nos impôts pour une réalisation dont tout le monde conteste l’utilité ne paraît pas digne d’un état qui s’engage lors de la conférence environnementale de cette fin novembre à protéger la nature et la biodiversité.

Voici ce que l’association écrit à la commission d’enquête en lui demandant de rendre un avis défavorable à ce projet.

Vous avez plus d’information sur le site de la SEPANSO.