Posts Tagged 'anne littaye'

OUI au parc naturel marin sous réserves: enquête publique prolongée jusqu’au 10 février

 
acp2011_11_arcachon_perimetre

Deux points font polémique  l’exclusion des prés salés de la TESTE et la présence de 25 réprésentants des élus au sein du Conseil de Gestion. En 1789, lors de la réunion des Etats-généraux, les représentants du Tiers-Etat avaient exigé de doubler le nombre de leurs représentants; ils ont obtenu gain de cause.   Qui, symboliquement, représente le Tiers- Etat dans le projet de Conseil de Gestion du Parc naturel marin ?

L’enquête publique : www.aires-marines.fr

 

CP2011_11_Arcachon_08122011

Le projet finalisé sera soumis à enquête publique du lundi 26 décembre 2011 au jeudi 2 février 2012 inclus, une commissaire-enquêtrice a été nommée à cette fin. Le dossier d’enquête et un registre d’enquête publique seront disponibles dans chacune des dix mairies du littoral concernées sur le bassin d’Arcachon : Lège-Cap-Ferret, Arès, Andernos-les-Bains, Lanton, Audenge, Biganos, Le Teich, Gujan- Mestras, La Teste-de-Buch et Arcachon.  Le dossier sera également consultable dans les locaux de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) à Arcachon et à Bordeaux.

Ce dossier comprend :

>les sept orientations de gestion partagées entre connaissance, protection du milieu marin, et développement durable des activités,

>le périmètre de parc,

>la composition de conseil de gestion.

Chacun pourra s’exprimer et apporter des suggestions sur le projet en consignant son avis sur les registres d’enquête ou auprès de la commissaire-enquêtrice. Elle tiendra des permanences dans chaque mairie et dans les locaux de la DDTM à Arcachon et à Bordeaux selon un calendrier prédéfini

Madame Françoise DURAND, ingénieur en environnement fluvial, littorale et marin est désignée en qualité de commissaire enquêteur.

Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition du public:

Vendredi 30 décembre de 8H30 à 12H à la mairie d’Arès

Mercredi 4 janvier de 8H30 à 12H à la mairie de Biganos

Samedi 7 janvier de 9H à 12H à la mairie de Lège Cap-Ferret

Lundi 9 janvier 2012 de 13h30 à 17h à la mairie d’Andernos les Bains  33510 Andernos les bains

Mercredi 11 janvier de 13H30 à 17H à la mairie de La Teste de Buch

Vendredi 20 janvier de 8H30 à 12H30 à la mairie d’Arcachon

Lundi 23 janvier de 14H à 18H à la mairie du Teich

Jeudi 26 janvier de 13H30 à 17H30 à la mairie de Gujan Mestras

Samedi 28 janvier de 9H à 12H à la mairie d’Audenge

Jeudi 2 février de8H45 à 12H30 à la mairie de Lanton

Les observations pourront être également adressées par courrier dans chacune des mairies à l’attention du Commissaire enquêteur

http://www.Ecocitoyensdubassindarcachon.org

avis des associations de protection de la nature du bassin d’Arcachon

POUR un PARC NATUREL MARIN

EFFICACE et PARTAGÉ

Un PNM  permet de protéger et de gérer l’espace marin en réunissant les acteurs locaux, usagers, professionnels de la mer, associations et collectivités pour contribuer aux décisions de l’État en mer.  Un PNM permet de faire coexister de la meilleure façon un milieu naturel de qualité et des activités multiples; LE PNM nous concerne tous ; il doit être un outil efficace et partagé pour assurer l’avenir du Bassin d’Arcachon MAIS le PNM est mis en PÉRIL par l’appÉtit de certains Élus qui revendiquent la mainmise sur le Conseil de gestion …  par la suppression des PrÉs salÉs OUEST ET EST de La Teste qui font partie du Domaine Public Maritime …  par la désinformationportée par un petit nombre …

C’est pourquoi nous, habitants, amoureux de la mer, plaisanciers, professionnels de la mer, ostréiculteurs, pêcheurs, protecteurs de la nature et de l’environnement, gardiens de l’histoire et des traditions maritimes,

Participons à l’enquête publique du 26 décembre au 2 février dans les 10 mairies du littoral

Disons OUI au PNM ! sous réserve d’un Conseil de gestion de 50 membres maximum et respectant la gestion partagée

et d’un périmètre incluant les Prés salés de La Teste

BIODIVERSITE ET PARC MARIN

Les parcs naturels marins sont en France des structures visant la gestion intégrée, dans un objectif de protection, d’une zone maritime d’intérêt particulier pour la biodiversité et pour les activités humaines. Les parcs naturels marins sont une catégorie d’aire marine protégée. Ils sont régis par la loi n° 2006-436 du 14 avril 2006 relative aux parcs nationaux, aux parcs naturels marins et aux parcs naturels régionaux et sont créés par décret. le site du préfet maritime http://www.premar-atlantique.gouv.fr/actualite/dossiers/projet-de-parc-naturel-marin-sur-le-bassin-d-arcachon-et-son-ouvert—une-premiere-reunion-de-t.html Par ses missions, un parc marin doit contribuer:

  • à la restauration du bon état écologique des eaux marines, des milieux et des espèces (avec espèces certains habitats ou espèces ciblés en raison de leur statut de protection ou vulnérabilité notamment)
  • au maintien des fonctionnalités écologiques des milieux,

pour permettre :

  • une exploitation durable des ressources naturelles, c’est-à-dire sans surexploiter le capital naturel
  • une meilleure gouvernance (gestion intégrée des zones côtières, etc.)
  • le maintien et à la valorisation du patrimoine culturel maritime (y compris historique via les épaves…)
  • de créer une valeur ajoutée (socio-économique, scientifique, pédagogique…)
 

Editorial mardi dernier, mardi 14 septembre 2010,  il y avait un atelier parc marin sur la biodiversité du Bassin d’Arcachon à l’auditorium du Parc Ornithologique du Teich.  Cet atelier prend des airs de réunion mondaine : c’est l’occasion unique de se rencontrer. Ensuite sous la férule d’Anne Littaye, chef de la mission Parc Marin, commence l’atelier ; processus d’étude , méthodes de travail et diapositives se succèdent c’est clair, net et précis. On sent que l’on travaille à construire quelque chose ensemble… Les gestionnaires des sites Le banc d’Arguin , les prés salés d’Arès et le parc ornithologique du Teich viennent présenter leurs travaux Il fait beau ; gamins et touristes étrangers se pressent aux portes du parc … las, claude F nous apprendra qu’en 10 ans les oiseaux fréquentant le parc sont passés de 120 000 à 40 000.  dans la salle frémissent les causes possibles : Pollution, changement climatique, pression cygénétique ? puis les questions fusent : malgré les informations précédentes, certains restent sur leur idées reçues . D’ailleurs nous allons faire un dictionnaire des idées reçues dans le bassin. prochain rendez-vous en novembre Fin de l’article