Posts Tagged 'cellulose du pin'

Forêt vivante ou désert boisé, les choix d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain.

Dimanche 17 novembre 2019, 550 personnes se sont réunies sur une parcelle de forêt récemment défrichée à Dun-les-Places dans le Morvan pour dénoncer les coupes rases dans le Morvan.

 Ils ont formé un STOP géant (vu du ciel). Depuis une dizaine d’années, les coupes rases se multiplient et entrainent une disparition des forêts naturelles de feuillus (chênes, hêtres…) au profit de monocultures de pin douglas. Ces pratiques entrainent une transformation des paysages, une dégradation des sols, une érosion de la biodiversité et affaiblissent la capacité de stockage de carbone des écosystèmes forestiers.

La manifestation organisée par SOS forêt France et Canopée était soutenue par près de 30 organisations nationales et locales et co-organisées par les membres locaux de SOS forêt dont Adret Morvan.
Le retentissement dans les médias nationaux et locaux est important et l’impact dans les réseaux sociaux remarquable. Mais cette manifestation n’est pas un but en soit mais bien le début d’une campagne nationale et locale contre les coupes rases et le remplacement des forêts de feuillus par le douglas. C’est la preuve que le modèle de coopération entre différentes organisations est un modèle d’avenir comme cherche à le promouvoir SOS Forêt et Adret Morvan. Le film « Le temps des forêts » de François-Xavier Drouet illustre bien la problématique  qui se pose non seulement dans le Morvan mais aussi chez nous dans les Landes. .Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain.
En savoir plus :

La commission parlementaire et citoyenne dans le Morvan

Après l’audition des acteurs locaux le 16 novembre, Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne et présidente de la commission a visité les forêts du Morvan. Au programme forêts de feuillus mélangées anciennes et… coupes rases !

Ont été auditionné par les membres de la commission parlementaire et citoyenne des représentants des associations suivantes : Adret Morvan, du collectif des Amis de notre Forêt au Ducs, de Autun Morvan écologie, d’Artisans Bois Morvan, du groupement forestier du Chat Sauvage, du groupement forestier de Défense des feuillus du Morvan, de FNE Bourgogne, du syndicat ONF Snupfen solidaire et de SOS forêt Bourgogne.

En savoir plus :

Le conseil municipal d’Andernos-les-bains se réunit le 6 août 2012

pour commémorer Hiroshima ? Non pour voter le SCOT, Schéma de Cohérence territoriale.
Le scot est un document de planification de l’urbanisation dans l’intérêt général des communes qui encadre et contraint les communes à respecter leur choix politique. Dans la chronologie des schémas, le SCOT précède le PLU; (le PLU d’Andernos-les-bains a été voté le 24 octobre 2011). Le PADD (plan de développement durable) doit prendre en compte justement le développement durable. Est-ce un oxymore ? Toujours est-il que le bois du Coulin, Matoucat, les pins et les chênes d’une partie de la plage boisée du Betey, des hectares situés le long du Cirès disparaissent avec ce plan de développement durable. Le conseil commence à 18 h. à suivre donc… Vont-ils parler de l’accident de la Cellulose du Pin ?

A surveiller : le vote sur la rénovation des locaux de l’aéroclub… rénovation ou extension ?

Les salariés de l’usine SMURFITT-KAPPA

Il serait intéressant que les salariés de l’usine SMURFIT KAPPA nous racontent ce qu’ils ont vécu : l’explosion d’un produit toxique
Leurs efforts pour empêcher la liqueur noire de se répandre partout, leur recherche de sable, de copeaux de bois pour renforcer la petite digue, tout cela en marchant dans un liquide toxique et visqueux qui bouffait leurs semelles, leur crainte de ce qui est arrivé, leurs efforts pour repomper dans le lacanau ce qui avait débordé…
Et maintenant, leur crainte de perdre leur salaire…

Mais que personne ne se trompe de combat : il y a des faits et c’est tout.

il y a une explosion, 100 m3 de liqueur noire dans la LEYRE, des dommage immédiats : 300 kilos de poissons morts et des mammifères aquatiques, des dommages ultérieurs (une loutre fragilisée par ce poison qui  ne portera pas ses petits à terme etc.) et des dommages qui se rajoutent sur un bassin déjà fragilisé (quels effets sur les huîtres à long terme ?)

Il y a la décision de traiter  20 000 m3 (une partie des déchets du bassin Saugnac)  en les évacuant par une noria de camions jusqu’à un centre de traitement des déchets où ils seront brûlés

il y a la décision constestée par les deux manifestations de samedi 28 juillet de verser après l’avoir encore dilué dans l’usine interne de traitement des eaux de la Smurfit kappa  le reste du contenu du Bassin Saugnac dans le warf de la Salie.

Il est vrai que l’on se pose des questions : si d’autres cuves près desquelles travaillaient les salariés avaient explosé ?

AUTRE MANIFESTATION SAMEDI 28 JUILLET 2012 à 14 H 30 SUR LA PLAGE DE LA SALIE

Samedi 28 juillet 2012 sur la plage de la Salie Sud à La Teste-de-Buch à 14h30 Surfrider et le Gardien de la Côte, Jean-Vincent, organisent une grève des activités nautiques pour demander ensemble l’arrêt total des rejets via le Wharf de la Salie (émissaire du bassin d’Arcachon) Samedi, rejoignez nous munis de vos planches de surf, de funboards, vos bodyboards, bouées de tractions,… TOUT ce qui flotte !!!

Manifestation contre le rejet de la liqueur noire de Smurfit Kappa via le Warf de la Salie

Manifestation contre le rejet de la liqueur noire via le Wharf de la Salie  samedi 28 juillet à 11 h 30 à Arcachon place Thiers
parcours prévu : place Thiers, parcours sur le front de mer jusqu’au Café de la Plage
parcours le long du Boulevard de la Plage jusqu’au nouveau centre ville
parcours de la mairie d’Arcachon jusqu’à la Sous Préfecture 55, boulevard du Général Leclerc
rappel géographique : pour ceux qui arrivent un peu tard, la sous préfecture est juste à côté de la gare
rappel : une manifestation est à envisager comme une randonnée où l’on piétine : prévoir un chapeau et des lunettes  de soleil mais également un imperméable, une bouteille d’eau et un foulard imbibé de jus de citron…
Quelques personnalités appelant à manifester : le maire de la ville de Biscarosse dans son interview de mercredi dernier pour Fréquences Grands Lacs
le président d’une association de protection de la nature au pyla : adppm   pour l’instant

Double pollution : la « liqueur noire » de l’usine de Facture diluée et rejetée dans le warf de la Salie