Posts Tagged 'littoral bétonné'

LAISSEZ LES LAISSES DE MER

plage boisée du Betey 10 février 2011

La laisse de mer est l’accumulation par la mer de débris naturels (algues, bois mort, os de seiche, etc.) ou d’origine anthropique, laissées à la limite supérieure du flot. . Grâce aux mucilages et mucus qu’elles contiennent, les algues échouées, vivantes ou mortes, même en plein soleil, conservent sous les laisses de mer un micro-climat frais et protégé           des ultra-

traces sur la plage

violets solaires, y abritant et nourrissant de nombreuses espèces qui vivent dans le sable (micro-organismes et crustacés essentiellement).

Une fois dégradées et minéralisées, elles deviennent une des sources de nutriments des plantes terrestres du haut de l’estran et des plantes (zostères, posidonies) et algues marines. Ainsi les organismes qu’elles nourrissent et abritent contribuent doublement à fixer les plages, les sables et sédiments dans les baies ou estuaires et le pied des premières dunes.

Souvent elles contiennent des déchets de nature anthropique : algues vertes dues à l’excès d’engrais, galette de mazout, débris de filet de pêche, ordures ménagères. Il convient alors et pour les touristes et pour éviter que les animaux n’ingèrent du plastic de les enlever. Mais est-il vraiment nécessaire de les enlever en plein hiver -le 10 février 2011-alors qu’elles ne présentaient aucun des types de déchets cités plus haut ? Faut-il vraiement intervenir avec ce type d’engins ?

Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laisse_de_mer

Du point de vue du développement durable, il convient cependant de préserver la partie naturelle des laisses de mer, tout particulièrement aux pieds des dunes qu’elles contribuent à fixer.

Enlèvement de la laisse de mer plage boisée du Betey

Mais que nous reste-t-il ?
Mais que nous reste-t-il ?

En a-t-il laissé ?

Alerte Affaires Maritimes

en cas de pollution ou de découverte suspecte il faut alerter les Affaires maritimes   d’Arcachon au 0557525700

194 boulevard de la plage à Arcachon 

En ce qui concerne les dépôts de l’Ile aux oiseaux,  les gardes du banc d’Arguin et une personne des Affaires maritimes sont allés  aujourd’hui vendredi 16 juillet vérifier sur place les dépôts dont parle NF dans le blog  http://andernos.canalblog.com

Espérons que nous pourrons très vite donner des nouvelles.

par ailleurs, le Cedre analyse toutes les formes de pollution marine

715 rue Alain Colas 29218 Brest cédex

02 98 33 1010 ou par fax : 02 98 44 91 38

j’ai pu les joindre et leur communiquer des photos   cedre-intervention@cedre.fr

bien cordialement à tous

clarisse HOLIK

Marie Bové est revenue sur la plage du Betey, menacée par l’extension du Port.

 Bernadette Dubourg in Sud ouest, le 11 février 2010

….Il y a deux semaines, Marie Bové, tête de liste d’Europe Écologie aux Régionales

en Gironde,  avait consacré sa première journée de visite à la découverte du bois et de la forêt dans le Val
de l’Eyre.
Dans deux semaines (le 2 mars), elle s’intéressera à l’ostréiculture et la pêche à Gujan-Mestras
et La Teste-de-Buch.
Hier, elle était à Andernos-les-Bains et à Claouey, à la rencontre de plusieurs associations de
défense de l’environnement.
Le port du Betey
« Je préfère organiser des journées thématiques et prendre le temps de rencontrer les gens,
découvrir les sujets, plutôt que venir en coup de vent et repartir ailleurs » explique la
candidate avant simplicité et bon sens.
Entourée des candidats d’Europe Écologie sur le bassin d’Arcachon (lire ci-dessous) et de
militants écologistes, elle a d’abord rencontré Clarisse Holik, présidente de l’association Le
Betey, plage boisée à sauvegarder
, sur la plage où Marie Bové est souvent venue en vacances,
enfant, avec sa grand-mère.
Elle a écouté avec intérêt les critiques sur le projet d’extension du port de plaisance pour
accueillir deux fois plus de bateaux (300). « C’est contraire au Grenelle de l’environnement.
C’est une aberration sociale et environnementale. Ce projet va perturber un équilibre naturel,
maritime et forestier pour un projet pseudo-économique » regrette Marie Bové, décidée à «
apporter tout mon soutien » aux associations et aux élus pour qu’ils fassent entendre leur voix
avant le vote du PLU. Michèle Bernier, élue d’opposition, a apprécié.
« Comme une animatrice »
Marie Bové apprécie également l’action de l’association Les Quinconces – Saint-Brice qui
lutte contre le projet d’urbanisation des trois hectares de forêt restant. « Nous souhaitons qu’ils
soient rachetés par le conservatoire du Littoral » rappelle le président Maurice Soubirou, fier
des 3 100 signatures recueillies sur la pétition.
« À la région, c’est comme ça que j’ai envie de travailler. Plus dans un rôle d’animatrice que
de politique. C’est la solution pour que les associations se fassent entendre » s’enthousiasme
Marie Bové, à laquelle Jean Mazodier, président de la Ceba, a présenté les engagements des
associations dans l’élaboration du Scot, la réflexion sur le parc naturel marin et la protection
de la forêt.
Auteur : BERNADETTE DUBOURG
b.dubourg@sudouest.com

www.sudouest.com
Jeudi 11 Février 2010
Europe Écologie fait la part belle au Bassin avec notamment Michel Daverat, 2e sur la
liste
Trois candidats sur le Bassin
La liste d’Europe Écologie aux Régionales est celle qui fait la meilleure part au bassin
d’Arcachon. Non seulement, elle compte trois candidats, mais le premier d’entre eux, le
conseiller régional sortant Michel Daverat est quasiment assuré de retrouver son poste
puisqu’il figure en deuxième position, derrière Marie Bové.
Deux autres candidats représentent le bassin d’Arcachon.
Françoise Coineau, (13e place), 50 ans, directrice d’école à Arcachon, ancienne adjointe à la
culture du maire socialiste de la Teste-de-Buch, Jean-François Acot-Mirande, est actuellement
conseillère municipale d’opposition depuis 2008. Françoise Coineau est avant tout une
militante associative : « Toute l’innovation vient du terrain. Europe Écologie est le seul parti à
avoir intégré cette réalité ». « Ma candidature, précise-t-elle, est une adhésion à Europe
Écologie, seul parti politique qui a été capable, dès sa naissance, d’un réel rassemblement ».
Transports en commun
Jean-Paul Dugoujon (24e place), 56 ans, de Gujan-Mestras, ancien conducteur de train à la retraite, est également un militant associatif et syndical.
Il oeuvre notamment pour la forêt usagère, la défense des victimes de l’amiante, et la santé. Il  se définit même comme un « éco-syndicaliste ».
Hier soir à Andernos-les-Bains, il est intervenu sur « la nécessité de doter les habitants de  moyens de transports en commun pratiques, fiables et peu coûteux ».
Auteur : B. D.

Le Betey, plage boisée à sauvegarder : le projet

Sur le bassin d’Arcachon, un projet d’extension d’un port de plaisance menace de disparition une des dernières plages boisées du bassin, celle du Betey à Andernos-les-bains.

Schéma du projet

Ce projet, élaboré à une époque où l’on ne se souciait ni d’impact environnemental, ni de raréfaction du pétrole, ni de changement climatique paraît désuet aujourd’hui.

En effet, pour 200 places au port en plus, on va abattre 70 arbres, amputer la plage d’un tiers de sa surface, supprimer un maillon de la trame verte existante et enlever aux enfants des écoles du Betey leur lieu de récréation.

Ce qui ne résoudra pas le problème des corps-morts sauvages mais aura des impacts environnementaux certains :

Modification du trait de côte pouvant accentuer les phénomènes d’érosion côtière.

Augmentation des trafics maritimes et routiers.

Rejet de peintures anti-fouling, des eaux noires.

Augmentation de la pollution sonore.

Disparition de la microfaune et de la flore locale.

 Vous voulez protester : écrivez en lettre recommandée àà monsieur le Maire d’Andernos-les-bains, copie à Monsieur le Préfet d’Aquitaine et venez sur le blog http://andernos.canalblog.com signer la pétition contre l’extension du port du Betey au détriment de la plage boisée.

 

 

Vote du conseil municipal sur une vente de 3 ha aux Quinconces

Communiqué de presse Andernos-les-bains, le 31 août 2009
Les associations « Mieux vivre à Andernos, Le Betey, plage boisée à sauvegarder , » s’élèvent contre la vente par la municipalité d’Andernos-les-bains d’une partie du site des Quinconces à une société privée pour y construire une résidence pour personnes âgées et un établissement de santé de luxe. Elles s’étonnent de la vente prématurée de ce terrain, qui intervient alors que le PLU n’a pas encore été voté.
Cet ensemble serait réalisé face au Bassin d’Arcachon, dans un site exceptionnel, dans une chênaie digne des forêts gauloises, lieu privilégié de tous les promeneurs avertis et site de méditation de tous les résidents âgés riverains. La vente de 19 ha voisins au Conservatoire du littoral n’excuse pas le lotissement de cet espace exceptionnel.
Pourquoi ne pas avoir tout vendu au Conservatoire du littoral ?
· Ce soir, lundi 31 août 2009, le conseil municipal d’Andernos-les-bains sur le Bassin d’Arcachon va voter pour trois ventes immobilières :
·
· 19 hectares au Conservatoire du littoral pour 950 000 €:

· 3 ha à la société BNB qui sont divisés en deux lots :

· 1ER LOT ° 1 ha (exactement 10 600 m2) pour 2 000 000 € à la société BNB (M. GRESPIER) pour réaliser un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées:
· 2° LOT un peu moins de deux hectares soit 19 000 m2 pour 3 500 000 € à la même société pour y réaliser une clinique pour « soins de suite » ou … un ou plusieurs produits de substitution en relation avec :
· la santé, la gériatrie, l’hébergement de personnes âgées dépendantes ou autonomes
· l’activité maritime ou portuaire: c’est-à-dire une résidence de standing pour « marins » en herbe, (7600 m2 de SHON )

Le Betey, plage boisée à sauvegarder 0607020357 Mieux vivre à Andernos