Posts Tagged 'port du Bétey'

Dossiers pointus à Andernos-les-bains

l’avenir du Bétey, de sa plage et de ses environs, le maintien d’un enclos de chasse sur le site de la Montagne, la disparition des grands arbres à Andernos, l’urbanisation excessive suscitent de nombreuses questions.

La Dépêche du Bassin dans son édition du 26 mai 2021 s’en est fait l’écho.

3 hivers de travaux, des nuisances sonores, des poussières, une réduction des accès à la plage et en conséquence une surfréquentation de la dune avec l’érosion qui suit, la disparition d’un habitat pour les écureuils, chauve-souris et passereaux pour rénover le port de plaisance ; rénover ce port est peut être nécessaire mais pas équitable. En effet, c’est imposer à 500 habitants et 500 usagers de la plage des nuisances pour contenter 150 propriétaires de bateaux; .

2021 rénovation du port de plaisance du Bétey

Emprise du port sur des espaces communs.
Plans de la rénovation du port. les places de parking n’apparaissent pas. le nouveau mole prend 15 m sur l’estran au détriment du bien commun

12 questions sans réponse

Deux rencontres en février dernier, avec le syndicat mixte du port de plaisance du Bassin d’Arcachon , des services de la municipalité, des élus et trois associations de protection de la nature n’ont pas permis de répondre aux questions suivantes : 

Plans de la rénovation du port. les places de parking n’apparaissent pas.

 1 Comment s’assurer de la continuité écologique du ruisseau du Bétey pendant les travaux et par la suite ?

2 Pourquoi n’y a-t-il pas de projets alternatifs ? Supprimer quelques anneaux permettrait de mettre les usagers du port en sécurité sans avoir à prendre 15 mètres sur l’estran c’est à  dire au détriment d’un espace commun

3 Les places de parking seraient prises sur la prairie située entre la limite du port et les arbres. Or, les plans n’ont, malgré nos nombreuses demandes et un avis de la CADA en juin 2020, jamais été communiqués.

4 Pourquoi créer autant de places de parking alors que les accès au ponton flottant se feront en six points seulement ? 

5 Qu’en est-il du traitement et du devenir des anciennes cuves de carburant ?

6 De même, qu’en est-il du traitement et du devenir des gravats excavés ?

7 Que va-t-il se passer si les engins de chantier découvrent un site archéologique, des racines des gros arbres comme le pin parasol qui marque le début de la plage boisée, des ruisseaux d’écoulement des anciennes crastes ?

8 A-t-on procéder à l‘analyse profonde de la vase qui encombre le port ?

9 A-t-on procéder à une simulation de manière à mesurer l’impact de l’augmentation de 18 % du volume de la darse sur l’augmentation de la hauteur de la vase en prenant en compte la diminution estivale de l’étiage du ruisseau du Bétey ?

10 Comment vont être assurés la réduction des nuisances sonores et des émissions de poussière de manière à ce que la qualité de vie des habitants du quartier du Bétey ne soit pas perturbée ?

11 Pendant la durée des travaux, les bois seront sécurisés de manière à ce que les engins de chantier ne manoeuvrent, ni ne stationnent sous les arbres. Pouvez-vous nous décrire cette sécurisation ?

12 Enfin, pourquoi ne pas mettre la plage qui s’étend entre la rive droite du Bétey et la rue de la Marne en zone naturelle sensible ou  autre de manière à protéger réellement et les vieux tamaris et la zone de repos de l’avifaune ? Il semblerait que les voeux de la municipalité soient de la dédier à la voile. Or l’espace doit être partagé entre tous : un déplacement des ganivelles existantes, quelques panneaux d’explications suffiraient à préserver cet espace. 

Un avis du parc naturel marin sur ce projet ne serait pas à dédaigner.

Journée mondiale des zones humides 2 février 2021 vue par la presse port du Bétey

Retour sur la visite pédagogique du port de plaisance du Bétey à Andernos-les-bains

Merci à tous ceux qui sont venus  nous soutenir et assister à la visite pédagogique du port de plaisance du Bétey à Andernos les bains…. Il a bien plu. C’était pour célébrer la Journée mondiale des Zones humides.
Monique de Marco nous a fait l’honneur de sa présence … avec un élu municipal, un représentant  du syndicat mixte des ports de plaisance du Bassin d’Arcachon, Il y avait toutes les associations de protection de la nature d’Andernos, des riverains et de nouveaux habitants.

Nous avons insisté sur la beauté des lieux, la présence de la faune et la flore, la présence de la laisse de mer, les services que rend toute zone humide et  la régulation nécessaire des sports nautiques motorisés,  de la non prise en compte de la nécessité d’offrir aux usagers , alors qu’on le rénove, un port innovant, prêt à s’adapter aux submersions marines et au dérèglement climatique, qui préserve la continuité écologique du ruisseau du Bétey
D’autres associations ont parlé du manque de transports en commun, du problème de la saturation des réseaux (là où les eaux sales ressortent dans la rue ou dans les près), des abattages intempestifs de nos derniers grands pins  et des problèmes d’enclos de chasse….
Deux ateliers historiques avec Claude Perreaud notre historien local et Michel Bovio, un atelier « plans de rénovation du port » nous ont ravis.
Nous avons appris qu’une réunion se ferait le 4 mars à l’initiative de la municipalité pour nous montrer le projet de rénovation extension du port de plaisance terminé…. Nous allons donner nos recommandations avant.Il a bien plu ; nous étions trempés mais tous très heureux de la réussite de cette matinée…

Encore une fois un grand merci à tous et rendez vous dimanche à 10 h 30 sur le parking du cimetière des Bruyères, boulevard Digneau pour une visite naturaliste du bassin versant du Bétey, le Communal.
Et merci d’avoir jouer le jeu en venant tous avec votre masque….

Ecocitoyens du Bassin d’Arcachon, Betey environnement, Le Bétey, plage boisée à sauvegarder,

JMZH Visite pédagogique du port de plaisance du Bétey à Andernos-les-bains

chênes dans la ripisylve du ruisseau

Samedi 6 février 2021 de 11 h à 12 h 30 visite pédagogique du port de plaisance du Bétey dans le cadre des Journées mondiales des zones humides. Rendez-vous à 11 h devant la capitainerie. Masques et distances physiques de rigueur. Apportez un baton de marche. renseignements : 0607020357

Zone humide par excellence, l’embouchure du Bétey est devenu au fil des ans un port d’abord ostréicole, puis de plaisance à partir de 1966… Les hommes préhistoriques ont occupés ce site. En 1933 nos grand-pères trouvaient des pointes de flèche et des silex en allant à la plage. « Les archives écrites du début du XXème siècle ainsi que le mobilier archéologique détenu par les musées d’Andernos-les-bains et par celui d’Arcachon mettent en évidence l’existence d’un site d’occupation humaine de la préhistoire récente d’une rare qualité.Une étude plus récente menée par Julia Rousseau-Laroque donne le nom du lieu à une forme particulière de silex : les « segments » et « triangles du Bétey » (Rousseau-Laroque J. 1997, p 57). ….on évoque même l’existence de plusieurs stations d’occupation : une, dite « du Bétey » serait située au niveau du chenal d’accès au port du Bétey, une autre dite « La Casotte » serait située au droit du Boulevard de l’Océan.  » d’après Christine Lima, archéologue maritime. Mais ensuite ? Claude Gourraud, historien d’Andernos devrait nous en dire plus…

Dragage du chenal d’accès au port du Bétey

Du jeudi 22 mars au vendredi 6 avril des travaux de dragage du chenal d’accès au port de plaisance du Bétey se dérouleront autour de la marée haute. Porter à connaissance et notice d’incidence Natura 2000 V2-2

chenal d’accès au port du Bétey 15 mars 2018

le chenal sera dragué. Mais les vases du port ne vont-elles pas bientôt envahir le chenal d’accès ? 

 pour en savoir plus : https://www.siba-bassin-arcachon.fr/

 

la cale de mise à l’eau ne sera pas utilisable pendant les travaux

la pelleteuse dans la nuit de mercredi 21 mars photo MHR

image1.JPG

SRCE ou Projet de schéma régional de cohérence écologique

Ou comment mettre en place la trame verte et bleue. La trame verte et bleue doit faciliter l’adaptation au changement climatique, maintenir et reconstituer un réseau d’échanges sur le territoire national. En effet, les espèces animales et végétales , comme l’homme, communiquent, circulent, s’alimentent, se reproduisent, se reposent . La trame verte et bleue vise à limiter la fragmentation des habitats naturels, première source d’érosion de la biodiversité dans les pays industrialisés. Allons plus loin que la défense d’espèces rares ou emblématiques : la biodiversité qualifiée d’ordinaire rend des services souvent irremplaçables et recouvre souvent aussi des espèces communes en régression (abeilles..).
C ‘est un des arguments que nous avions développé pour défendre les bois entourant le port du Bétey. Le Tribunal administratif avait également mis en avant cet argument pour annuler le PLU de la ville d’Andernos-les-bains.

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique est une échelle médiane entre le niveau national et le niveau local

Conformément à l’article L.371-3 du Code de l’environnement, le Schéma Régional de Cohérence Écologique, copiloté par l’Etat et la Région constitue un document cadre régional qui identifie et met en œuvre la Trame verte et bleue.

Pour en savoir plus :
http://www.aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/projet-de-schema-regional-de-a1732.html



%d blogueurs aiment cette page :